Biographie 学经历

François Jullien, né le 2 juin 1951 à Embrun (Hautes-Alpes), est un philosophe français, helléniste et sinologue.

Ancien élève de l’école normale supérieure de la rue d’Ulm et agrégé de l’Université (1974), il a ensuite étudié la langue et la pensée chinoises aux universités de Pékin et de Shanghai (1975-1977). Il a été ensuite responsable de l’Antenne française de sinologie à Hong-Kong (1978-1981), puis pensionnaire de la Maison franco-japonaise à Tokyo (1985-1987). Il a obtenu un doctorat de troisième cycle en 1978, puis le doctorat d’État en études extrême-orientales en 1983.

Il a été successivement président de l’Association française des études chinoises (de 1988 à 1990), directeur de l’UFR Asie orientale de l’Université Paris-VII (1990-2000), président du Collège international de philosophie(1995-1998), professeur à l’Université Paris Diderot et directeur de l’Institut de la pensée contemporaine ainsi que du Centre Marcel-Granet. Il a été membre senior de l’Institut universitaire de France de 2001 à 2011.

Il a dirigé plusieurs collections aux Presses universitaires de France ainsi que l’Agenda de la pensée contemporaine aux PUF, puis aux éditions Hermann.

Il est actuellement titulaire de la chaire sur l’altérité créée à la Fondation Maison des sciences de l’homme.

De nombreux colloques ont été organisés autour de sa pensée, en France et à l’étranger (Allemagne, Argentine, Chine, Taïwan, Vietnam…), dont les derniers se sont tenus à l’université Paris Diderot et à la Bibliothèque Nationale de France (décembre 2010), sous le titre « Dérangements-Aperçus, Autour du travail de François Jullien » (actes du colloque publiés chez Hermann en 2011) ; à l’Université Normale de Pékin (décembre 2012), « Dialogue au sommet » avec Cheng Chung-Ying actes publiés sous le titre « Sixiang yu fangfa  », décémbre 2014) ; à Cerisy-la-Salle (septembre 2013), « Des possibles de la pensée, l’itinéraire philosophique de François Jullien », (actes parus chez Hermann, mars 2015) ; à l’Academia sinica de Taïwan, novembre 2013 (actes parus en 2015)

En 2010, il a reçu, en Allemagne, le Prix Hannah Arendt pour la pensée politique ; et, en 2011, le Grand prix de philosophie de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.

Marcel Gauchet a présenté ainsi le travail de François Jullien : « Le travail de François Jullien me semble s’inscrire dans la grande lignée de ce qu’a été le programme, non écrit mais ô combien agissant, de ce que j’appellerai l’école anthropologique du XXe siècle. Ecole française, mais pas seulement, qui a vu s’épanouir les travaux de Durkheim, de Mauss, de Granet, de Levi-strauss et de quelques autres encore. L’école, en un mot, du décentrement occidental. […] Ces différentes entreprises nous ont offert la possibilité de penser d’un dehors, pour reprendre une expression de François Jullien qui me semble particulièrement heureuse. […] Mais François Jullien ne s’est pas contenté d’ajouter à cet effort, qui compte parmi les plus difficiles qui soient. Il a en effet porté cet effort de décentrement à son point d’accomplissement, car il l’a retourné vers l’Occident. Cela en se portant sur le terrain de la philosophie, ce que nul avant lui n’avait vraiment fait, et en se confrontant à l’altérité chinoise qui offrait, il est vrai, un support privilégié. Il a poussé l’effort de décentrement plus loin que ne l’avaient fait ses prédécesseurs. Il nous a appris à regarder notre pensée la plus théorique et la plus abstraite, celle qui intéresse les catégories de base grâce auxquelles nous appréhendons spontanément n’importe quel objet, d’ailleurs : il s’est fait l’ethnologue de notre univers conceptuel »1.

À l’occasion de la remise à François Jullien du Grand prix de philosophie de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre (2011), Angelo Rinaldi a présenté ainsi son travail : « La variété des sujets auxquels s’est attaché ce philosophe sinologue pourrait faire croire à une œuvre dispersée. Il y a au contraire, chez François Jullien, une forte unité de pensée et de parcours. Pierre Nora la résume d’une formule : penser entre la Chine et la Grèce. Il s’agit en effet de réfléchir à l’impensé de notre pensée, dont la Grèce a posé les fondements. Et, pour ce faire, la Chine offre les moyens d’une prise oblique, une possibilité de nous retourner sur nous-mêmes et de nous considérer du dehors. C’est à la constitution de cette extériorité que s’attache d’abord François Jullien, l’autre versant de son travail étant de revenir aux fondamentaux de la pensée européenne. À l’horizon de ces chemins l’attendent des questions générales qui nous intéressent tous directement : y a-t-il un universel, que peut-on avoir en commun, quelles significations ont l’unité, la différence et la conformité ? En définitive, c’est ce que l’on appelle aujourd’hui le « dialogue des cultures » qui est au centre des préoccupations de ce philosophe, et c’est ce thème, constamment présent, qui lui donne son actualité ».

François Jullien est l’un des penseurs contemporains les plus traduits à l’étranger (dans quelque vingt-cinq pays) : plus d’une vingtaine de ses essais sont traduits en allemand, en italien, en espagnol ou en vietnamien ; plus d’une douzaine en anglais, en chinois et en portugais2.

La plupart des livres de François Jullien sont réédités en édition de « Poche ». (Seuil, Hachette, Gallimard).

 

Formation et titres universitaires 高等学历

Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (1972-1977), 巴黎高等师范学校毕业

Agrégé de l’Université (1974), 大学教师资格

Étudiant des Universités de Pékin et Shanghai (1975-1977), 就读于北京大学和上海大学

Docteur de 3e cycle en Études Extrême-orientales (avril 1978), 东亞研究第三阶段博士

Docteur es Lettres (décembre 1983) 文学博士

Précédemment : 工作经历

Responsable de l’Antenne Française de sinologie à Hong-Kong (1978-1981), 法国汉学研究中心香港分部主任

Pensionnaire de la Maison Franco-japonaise de Tokyo (1985-1987), 东京法日之家驻地研究员

Président de l’Association Française des Études Chinoises (1988-1990), 法国汉学研究学会会长

Directeur de l’UFR Asie orientale de l’Université Paris 7 – Denis Diderot (1990-2000), 巴黎第七大学东亞系主任

Président du Collège international de philosophie (1995-1998), 国际哲学学院院长

Membre senior de l’Institut Universitaire de France (2001-2011), 法国大学研究所委员会资深会员

Directeur du Centre Marcel Granet, Directeur de l’Institut de la pensée contemporaine (2002-2011), 葛兰言中心主任,当代思想研究所所长

A dirigé les collections « Orientales » et « Libelles » aux Presses Universitaires de France, ainsi que l’ Agenda de la pensée contemporaine aux Éditions Hermann. 法国大学出版社“东方”和“短文”丛书主编,赫尔曼出版社“当代思想行程”主编

Actuellement : 现任

Professeur (classe exceptionnelle) à l’Université Paris-Diderot (Paris 7) 巴黎狄德罗大学特级教授

Titulaire de la Chaire sur l’altérité au Collège d’Etudes mondiales de la Fondation Maison des sciences de l’homme 法国人文之家基金会世界研究学院“他者性教席”教授

Titulaire François Jullien