Archives de catégorie : Séminaires, colloques

Séminaire : « Du travail des écarts à la promotion d’un commun »研讨会:“间距的工作以提倡一个共享”

 

 » En organisant un vis-à-vis entre pensée chinoise et philosophie européenne, François Jullien ouvre un nouvel espace de réfléxivité où peut se capter obliquement l’impensé de notre pensée. Il s’attache à faire travailler des écarts, mais pour promouvoir à travers eux du commun.

Le projet du séminaire est de croiser le plus librement possible autour de cette question de l’écart, de l’entre et du commun, les perspectives les plus diverses. Chacun est donc invité à traverser cette question à partir de son propre point de vue et du rapport qu’il peut entretenir avec le travail de François Jullien, de façon à le mettre en débat et ouvrir de nouvelles perspectives. « 

Jeudi 10 mai, 9h30 – 13h, séance préliminaire

Entre-langues,  De la traduction et de ses difficultés dans le travail de François Jullien

 

Présidente de séance : Esther Lin – traductrice de l’oeuvre de François Jullien en chinois, bibliothécaire, Institut des Hautes Etudes Chinoises, Collège de France

 

 

 

 

 

 Hongmiao Wu – Professeur à l’Université de Wuhan, Chine
« La pensée deFrançois Jullien comme outil conceptuel dans l’interculturel »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Hongmiao Wu

Sang-Lim Kang – Chercheur à l’Université de Séoul, Corée
« La traduction comme une conversion du regard ; à travers la (re-)découverte de sa propre culture»

 

 

 Zhao Ming – Doctorante à l’Université de Wuhan, Chine
« Réflexions sur le nu impossible dans la peinture chinoise – à partir du travail de F.Jullien dans De l’essence ou du nu »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Zhao Ming

 

 Fengfeng Gao – Doctorante à l’Université Paris-Diderot
« L’idée du beau est-elle étrange ?
Une compréhension des notions d’esthétique traditionnelle chinoise à travers la traduction de celles-ci dans l’œuvre de François Jullien ? »

 

 

 

Esther Lin
« L’ œuvre de François Jullien est-elle intraduisible, en chinois ? »

 

Fichier son : Intervention d’Esther Lin

Fichier son : Intervention d’Esther Lin, partie 2

Fichier son : Conclusion de François Jullien

 

Jeudi 10 mai, à partir de 19h30

Ouverture du séminaire : enjeux, perspectives

 

Michel Wieviorka (FMSH) – Administrateur de la FMSH

(Fondation Maison des sciences de l’homme), Directeur d’études à l’EHESS

 

 

 

Fichier son : Intervention de Michel Wieviorka

 

 

Françoise Gaillard – Philosophe et professeur émérite de l’Université Paris-Diderot

 

 

 

 

Fichier son : Ouverture de Françoise Gaillard

 

 

François Jullien

 

 

 

 

 

Vendredi 11 mai, 9h30 – 13h

Entre le commun et l’universel

Françoise Gaillard – Philosophe et professeur émérite de l’Université Paris-Diderot

Fichier son : Intervention de Françoise Gaillard

 

 

 Daniel Bougnoux – Philosophe et professeur émérite à l’Université Stendhal de Grenoble III
« L’humanité en partage »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Daniel Bougnoux

 

 

 Philippe Ratte – Agrégé d’histoire
« Entre l’entre autres et l’entre soi : enter oui, hanter non »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Philippe Ratte

 

Wu Hongmiao – Professeur à l’Université de Wuhan, Chine
« La pensée de François Jullien comme outil conceptuel dans l’interculturel »

 

Fichier son : Intervention de Wu Hongmiao

Vendredi 11 mai, 14h – 18h

 

Entre le religieux et le philosophique

 

Pascal David – Dominicain et professeur de philosophie
« Pour lire la Bible, passer par la Chine »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Pascal David

 

 

Alain Riou – Dominicain

« Comment le travail de François Jullien relance-t-il la réflexion théologique ? »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Alain Riou

 

 

 Patrick Hochart – Philosophe et professeur émérite de l’Université Paris-Diderot

« Du possible »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Patrick Hochart

Fichier son : Intervention de Patrick Hochart, partie 2

 

Samedi 12 mai, 9h30 – 13h

Entre-pratiques

Le Huu Khoa – Professeur des Universités, Directeur du Master Asie Pacifique,
Université Charles-de-Gaulle, Lille 3
« L’autoconsistance de l’écart »

Fichier son : Intervention de Le Huu Khoa

 

 

Marc Smia – Co-fondateur Kea Partners, Cabinet de conseil en stratégie et management

«De l’usage des concepts de François Jullien dans la pratique managériale »

 

 

 

Fichier son : Intervention de Marc Smia

 

 

Bernard Ganne – Sociologue, directeur de recherche émérite CNRS,

CMW, ISH Lyon, Université Lyon 2
« Immanence, indétermination et changement :
pour une heuristique renouvelée des liens et logiques d’action en sociologie»

 

 

Fichier son : Intervention de Bernard Ganne

 

 

Fabien Vehlmann – Scénariste de bandes dessinées, d’animation et de cinéma

« Du bon usage de l’impensé dans la littérature populaire et la bande-dessinée de genre »

 

 

Fichier son : Intervention de Fabien Vehlmann

 

Samedi 12 mai, 14h – 18h

Entre psychanalyse, sinologie et philosophie

 

Maria Luiza Berwanger Da Silva – Professeur de Littérature Générale et Comparée,

Université Fédérale du Rio Grande du Sud, Brésil
« Les Transformations Silencieuses de François Jullien et le symbolisme du « scruter » entre Littérature et Traduction »

 

 

 

 

Almatea Usuelli – Psychanalyste, Milan

« Cinq concepts reçus à l’entrée de service. Le point de vue d’une psychanalyste »

 

 

 

 

Jean-Michel Havet – Psychiatre, Reims
« La psychiatrie en quête d’altérité »

 

 

Jean-Jacques Rossello – Psychiatre, Lyon

« Les propositions de F. Jullien à la psychanalyse, au fil de la lecture… »

 

 

 

 

Séminaire : «Remettre notre raison en chantier », Entre pensée chinoise et européenne 研讨会:“使理性重回思想工地上:在中欧思想之间”

 

 

“Remettre notre raison en chantier” Entre   pensée   chinoise   et   européenne

Conférence et séminaire animés par François Jullien, Philosophe et sinologue

 

 

Conférence 28 juin 2012 à 20h  Salle des libertés- 3 rue Bartissol- Perpignan

Séminaire 29-30 juin 2012  au Château de Jau – Cases de Pène

Dans la continuité des colloques et séminaires précédents, afin que nous puissions éclairer d’un jour nouveau nos pensées, nos engagements, nos décisions et actions, l’association  logos vous invite à rencontrer François JULLIEN.

François JULLIEN, est un philosophe et  sinologue, dont la réputation dépasse le cadre de ces deux disciplines.

Son analyse en contraste de la pensée grecque antique, archétype de notre façon occidentale de concevoir le monde, et de la pensée chinoise, qu’il nomme « l’écart et l’entre : ou comment penser l’altérité culturelle », dynamise notre conception de l’autre soi.

Aujourd’hui, la prise de conscience d’une mutation violente de notre modèle européen ( grec ) s’accompagne d’une angoisse face à l’émergence d’un système de pensée ( chinois ) si étranger et donc si inquiétant.

Dans les domaines aussi différents que les arts et la littérature, l’économie, les sciences, le management, la clinique, la pathologie…

L’analyse du temps deFrançois JULLIEN, où émerge le privilège occidental de l’évènement se confronte à la pensée orientale du déploiement, dynamise notre relation à l’histoire et notre manière de construire celle-ci.

Dans sa conférence sur l’efficacité il démontre comment l’analyse en contraste de deux modèles de gouvernement de soi et de l’autre, nous apporte plus que l’opposition de ceux-ci. Il en dégage deux modèles complémentaires de rapport à l’altérité et au pouvoir, la vérité grecque et la fiabilité chinoise. EN un temps où les professionnels et les institutions, où lapersonne dépendante du pouvoir du magister ( judiciaire, sanitaire, socio-éducatif ) n’exerce pas sa responsabilité, se plaignent d’être manipulés, instrumentalisés,François JULLIENnous invite dans «  Du mal et du négatif », à penser autrement la notion de manipulation et ses emplois contradictoires. Dans un premier moment de dialogue avec la psychanalyse ( cf. André Green  ), il amène a penser la clinique et la psychopathologie au delà d’un négatif qui ne serait que péjoratif. L’apport grec de la formalisation a permis l’émergence des sciences physiques et dela clinique. FrançoisJULLIENnous incite « chemin faisant » par le connaître de la Chine à relancer la philosophie et ce que celle-ci a pu, et peut susciter dans la réalité quotidienne, des cliniciens du thérapeutique, du juridique et de l’éducatif.

En ce sens il suggère implicitement, par la pensée allusive, « Quand parler va sans dire », avec ses propos chinois, que la modernité de l’épistémologie occidentale rencontre l’antiquité de la pensée orientale. Ainsi quand Gaston Bachelard, Ferdinand de Saussure, Jean Gagnepain énoncent : «  le point de vue crée l’objet ( scientifiquement ou mythiquement) », la pensée orientale annonce : « Il faut considérer qu’une autre connaissance est possible. A cet égard, le point de vue c’est une façon de saisir une partie de la chose, sans exclure des parties opposées. Aucun des points de vue ne réussit à épuiser la réalité visée par chacun d’eux… »

Par cet « entre points de vue », cette altérité,François JULLIEN, nous permet de revivifier l’écoute, de développer une disposition de réflexion où se réalise la rencontre du pouvoir, du soin, de l’accompagnement, du jugement.

Conférence jeudi 28 juin 2012 à 20 heures, salle des libertés, 3 rue Bartissol, Perpignan

Remettre notre raison en chantier

Prix : 10 euros par personne

►L’inscription doit nous être retournée jointe d’un chèque libellé à l’ordre de l’association LOGOS à l’adresse suivante :

Association LOGOS

Centre psycho-analytique

7 Bd Wilson – 66000 Perpignan

Email : contact@logos66.com

tel : 06 14 46 31 00

Séminaire vendredi 29 et samedi 30 juin 2012 au château de Jau, Cases de Pène 66 600 ( à 20 mn de Perpignan )

Vendredi 29 juin

►9h00 accueil des participants Matin ( 9h30-12h)

Penser la contradiction, entre illogisme et fécondité

(si parler va sans dire, seuil, 2006)

►Déjeuner pris sur place et inclus dans le forfait Après-midi (14h-17h)

Stratégie, efficacité et transformations silencieuses ; Le frontal et l’oblique

(traité de l’efficacité, grasset, 1997

Conférence sur l’efficacité, Puf, 2005

Les transformations silencieuses, Grasset, 2009)

Samedi 30 juin Matin ( 9h30-12h)

Le mal\ le négatif ; Défaire nos fixations

( Le mal\ le négatif, seuil, 2004

Cinq concepts proposés à la psychanalyse, Grasset, 2002)

►Déjeuner pris sur place et inclus dans le forfait

Après-midi ( 14h-17h)

Philosophie du vivre

( Philosophie du vivre, Gallimard, 2011)

Prix : 150 euros, comprenant la conférence du jeudi 28 juin, le séminaire des 29 et 30 juin et les déjeuners pris sur place.

►L’inscription doit nous être retournée jointe d’un chèque libellé à l’ordre de l’association LOGOS à l’adresse suivante :

Assiciation LOGOS

Centre psycho-analytique

7 Bd Wilson – 66000 Perpignan

Email : contact@logos66.com

Tel : 06 14 46 31 00

A réception de votre inscription, nous vous enverrons les plans d’accès pour la conférence et le séminaire ainsi que quelques propositions d’hébergement pour ceux qui le souhaitent.

 

 

Séminaire : « Créer, Vivre, Commencer. A partir de François Jullien » 研讨会:“创造,生活,开始:从朱利安出发所做的思考”

Vendredi 13 et samedi 14 avril. Couvent de La Tourette

 

 

A partir de deux ouvrages de François Jullien, Philosophie du vivre (Gallimard, 201) et Entrer dans une pensée ou des possibles de l’esprit (Gallimard, 2012), il s’agit de poursuivre le dialogue avec des philosophes et des théologiens. Avec François Jullien, Christophe Boureux, op, Thierry-Marie Courau, op, Pascal David, op, Caroline Duchatelet, Esther Lin, Alain Riou, op, Bernard Sichère.

 

 

François Jullien interviendra sur la “philosophie du vivre” le vendredi 13 avril, à 9h30.

Philosophie du vivre (Gallimard, 2011)

Entrer dans une pensée ou Des possibles de l’esprit (Gallimard, 2012)

Du vendredi 13 avril (9h30) au samedi 14 avril (déjeuner)

Petit-déjeuner à partir de 7h45 au réfectoire

Vendredi matin (9h30) : Vivre

Pascal David, introduction

Conférence publique de François Jullien sur la Philosophie du vivre

Déjeuner : 12h30 au réfectoire

Vendredi après-midi (14h30) : Penser la création

Pascal David, introduction au séminaire

Thierry-Marie Courau

Christophe Boureux

Dîner : 19h30 au réfectoire

Vendredi soir (20h45) : Créer, commencer

Le travail de Caroline Duchatelet

Petit-déjeuner à partir de 7h45 au réfectoire

Samedi matin (9h) : Parler, traduire

Esther Lin : « Chine-Europe : sur quelques problèmes de traduction »

Alain Riou : « Comportements langagiers et stratégies culturelles »

François Jullien, pour conclure