Publication : « Des possibles de la pensée, L’itinéraire philosophique de François Jullien », Hermann, mars 2015. Co-directeurs : Françoise Gaillard et Philippe Ratte, textes édités par Nathalie Schnur新书出版:《思维的多元性:朱利安哲学历程》瑟立吉会议论文集

Couverture_Des possibles de la penséeUne semaine, à l’écart, à Cerisy : il ne fallait pas moins d’un tel retrait, dans ce lieu prestigieux de la réflexion, pour pouvoir, en suivant l’itinéraire de François Jullien, examiner comment rouvrir des possibles de la pensée…

Pour déranger la pensée, en effet, les textes réunis ici croisent les points de vue les plus divers. Repartant de l’investissement initial du travail de François Jullien, ils s’interrogent sur l’écart des langues et des pensées de la Chine et de l’Europe et ce que celui-ci apporte pour envisager à nouveaux frais des questions telles que celles de la morale et de la stratégie. Mais ils font également voyager d’un pôle à l’autre, comme entre les pensées de l’universel et de l’intime ; ou entre la pensée de l’immanence et son expression poétique ; et d’abord entre les ressources premières de la pensée : les langues et leur traduction. Du fait que François Jullien ne prend pas seulement la « Chine » comme un objet d’érudition, mais fait jouer à cette référence le rôle d’un opérateur théorique, le champ balayé est logiquement des plus larges. Il peut aller de la pensée du commencement et du changement en physique à ce qui se redessine des enjeux politiques contemporains.

Autant d’approches de prime abord dispersées mais qui font apparaître que c’est, non du semblable, mais de l’écart et de la tension qu’il organise, que peut se produire du commun.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *