COURS : SÉMINAIRE HEBDOMADAIRE, Ecole des Mines, Stratégies d’accès Ethique et esthétique du dégagement 每周课程主题:“到达”的策略:“脫升”的伦理和美学

Accéder à me paraît nommer une aspiration commune de la pensée.

Accéder à la vérité, à la vie (éternelle) ou bien, comme l’exige plus fortement la modernité, à l’immédiat du présent. Ou bien peut-être cet « à quoi » (accéder) est-il déjà de trop ?

Je distinguerai trois figures de l’accès :

  • par abstraction : celle qu’a privilégiée, depuis Platon, la philosophie (la voie du concept) ;
  • par médiation : celle que symbolise le christianisme (le Fils est l’accès au Père) ; mais l’art aussi est médiation pour accéder au visible, à l’ici et maintenant ;
  • par « dégagement » ou du moins est-ce ainsi que je nommerai, par écart avec les deux autres, la stratégie d’accès qu’a développée la pensée chinoise (Zhuangzi, mais aussi Lunyu, Shishuo xinyu, les Récits de la vie fugitive de Shen Fu, etc.) : dégagement qui n’est vraiment dégagement que ce qu’on n’a plus à dire « à quoi » il doit accéder.

La Chine a pensé ce dégagement qui n’est pas conversion et en a fait la voie de l’art comme de la sagesse.

Reste cette bipartition de principe : il y a ceux qui ont « accédé » et les autres…

En même temps qu’on redessinera à grands traits les voies européennes d’abstraction et de médiation, on étudiera de plus près dans la pensée chinoise celle – éthique en même temps qu’esthétique – qui est propre au dégagement.

Ces textes seront lus en chinois, mais traduits (la connaissance de la langue chinoise n’est pas exigée).

Des interventions de collègues étrangers et des débats sont prévus en cours d’année.

Le séminaire se tiendra à l’Ecole des Mines, 60, boulevard Saint-Michel, le jeudi de 18h à 20h.

Publication : « Des possibles de la pensée, L’itinéraire philosophique de François Jullien », Hermann, mars 2015. Co-directeurs : Françoise Gaillard et Philippe Ratte, textes édités par Nathalie Schnur新书出版:《思维的多元性:朱利安哲学历程》瑟立吉会议论文集

Couverture_Des possibles de la penséeUne semaine, à l’écart, à Cerisy : il ne fallait pas moins d’un tel retrait, dans ce lieu prestigieux de la réflexion, pour pouvoir, en suivant l’itinéraire de François Jullien, examiner comment rouvrir des possibles de la pensée…

Continuer la lecture de Publication : « Des possibles de la pensée, L’itinéraire philosophique de François Jullien », Hermann, mars 2015. Co-directeurs : Françoise Gaillard et Philippe Ratte, textes édités par Nathalie Schnur新书出版:《思维的多元性:朱利安哲学历程》瑟立吉会议论文集

Article : « L’archipel des idées de François Jullien », Arthur Marty, revues.org 文评:《朱利安思想集》,亚瑟.马尔悌

Couverture_1

“« Lire, vivre où mènent les mots », écrivait Paul Valéry. Comment lire ce livre de François Jullien ? Et où mène-t-il ? Quelle forme donner à une recension qui puisse fidèlement rendre compte de sa lecture ? Dans la mesure où il constitue notamment une forme de rencontre avec une pensée extérieure à la nôtre – pour dire vite, « la » pensée chinoise –, on en éprouve un heureux dépaysement. Pour autant, nulle fascination facile mais bien l’épreuve d’un dialogue fécond et rigoureux entre la Chine et la philosophie occidentale en tant qu’elle hérite largement des Grecs. Et le dialogue paraît fécond dans les deux directions. Pour le dire à la façon de Confucius, la réflexion chinoise et la philosophie occidentale sont deux « milieux », et il est sage de savoir passer de l’un à l’autre pour en faire pleinement l’expérience. À prendre au sérieux la pensée de François Jullien, peut-être alors vaudrait-il mieux dire que lire, c’est vivre dans l’allusif des mots. (…)”

Pour lire la suite : http://lectures.revues.org/16169

 

Titulaire François Jullien